Accueil » Actualités fêtes » La Saint-Patrick

Bière, musique et danse. Voici en 3 mots ce qui pourrait résumer la fête de la Saint Patrick en Irlande. Les irlandais en profitent pour faire la fête, chanter, danser, boire, et clamer haut et fort leur appartenance irlandaise, et prouver à quel point ils sont « Proud to Be Irish » .

Une fête pour les irlandais et les irlandais de cœur

La convivialité, et la simplicité Fete St patrick !

La Saint Patrick étant avant tout une fête populaire. Organisée chaque 17 mars, elle se déroule essentiellement dans la rue, et les Irish Pubs, lieux où vous pourrez trinquer en compagnie d’irlandais chaleureux.

Au programme, parades, concerts, sessions trady en pleines rues, et dégustations des meilleurs produits gastronomiques irlandais dont leurs fameuses bières !  Ambiance survoltée garantie !

saint-patrick-02

 

Mais la Saint Patrick ne se fête pas qu’en Irlande !

Les États-Unis, qui comptent énormément d’irlandais suite aux immigrations de la « Grande Famine » fêtent également l’événement ! Notamment Chicago, qui n’hésite pas à fêter la Saint Patrick en teintant sa rivière d’un vert éclatant !

Célébration en France

La célébration de la Saint Patrick en France n’est pas aussi suivie qu’en Irlande ou dans les pays anglo-saxons. Néanmoins, il est possible de se mettre à l’heure irlandaise en se rendant dans les pubs arborant fièrement la couleur verte et pratiquant les happy hours. Quelques concerts sont également programmés par quelques villes et municipalités.

Depuis une dizaine d’années, le « Festival Interceltique de Lorient » organise à chaque Saint Patrick un concert géant en région parisienne.

N’hésitez pas à vous renseigner : il ne faut pas manquer ça !

Pour vous mettre dans l’ambiance à la maison ou au bureau, réalisez une déco rapide avec notre guirlande Trèfles et Fanions St Patrick !

 

Origine de la Saint Patrick

La fête de la Saint Patrick (parfois appelée Saint-Patrice en français, Patrick étant l’équivalent anglais de Patrice) est une fête chrétienne irlandaise qui célèbre, le 17 mars, saint Patrick, le saint patron de l’Irlande, mais aussi la christianisation de l’Irlande. Elle est devenue par la suite la fête nationale de l’Irlande.

Saint Patrick, évangélisateur de l’Irlande

Selon la légende, Saint Patrick (de son vrai nom Maewyn Succat) serait né en Écosse vers 385. Il aurait été enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates et emmené en Ulster (une des quatre provinces historiques de l’Irlande). Il fut ensuite vendu comme esclave à un druide irlandais qui le fit berger pendant six ans.

Il découvrit la religion chrétienne dont il devient vite un fervent pratiquant. Après avoir fait un rêve dans lequel il rencontra Dieu, il s’échappa et s’enfuit en Angleterre où il devint prêtre. Il compléta son éducation religieuse en France, notamment au monastère de Saint Honorat près de Cannes.

Le pape Célestin lui demanda en 432 de retourner en Irlande dans le but de convertir les irlandais, jusque là païens et proches des druides. Il parcourut alors le pays pour initier la construction de monastères, d’églises et d’écoles, et pour former d’autres croyants (notamment les rois irlandais).

C’est à Saint Patrick que l’on doit le trèfle, symbole de l’Irlande. La légende raconte que pour convertir les irlandais, Saint Patrick l’utilisait dans l’explication de la Sainte Trinité (les feuilles du trèfle indiquant le père, le fils et le Saint-Esprit).StPatrick

La légende de Saint Patrick raconte qu’il aurait chassé tous les serpents du pays, en les faisant tomber d’une falaise. Il faut plutôt le voir comme une métaphore de sa victoire dans la conversion au christianisme face aux croyances païennes.

Par la suite, il fut nommé évêque et fonda son propre évêché à Armagh (Irlande du Nord). Il mourut le 17 mars 461 dans une Irlande majoritairement chrétienne. C’est donc la commémoration de sa mort le 17 mars, que l’on célèbre chaque année, son rôle dans la vie religieuse irlandaise ayant été si important.

 

Une fête religieuse devenue fête nationale

La coutume à la Saint Patrick était de porter à sa boutonnière un trèfle et d’aller à la messe. Au XVIIe siècle, l’Église Catholique la reconnut comme fête religieuse et le pape Urbain VIII l’intégra au calendrier chrétien en 1631.

En 1903, le parlement du Royaume-Uni consacre la fête de la Saint Patrick jour férié par le Bank Holiday Ireland Act. Elle est célébrée par une parade et diverses festivités dans plusieurs pays, dont l’Irlande (depuis 1931), mais aussi les États-Unis, le Canada et l’Australie. La première fête de la Saint Patrick n’a pas eu lieu en Irlande, mais à Boston aux États-Unis, en 1737, où de nombreux irlandais se sont installés au 17 et 18ème siècle.

En 1995, le gouvernement irlandais a décidé de transformer la parade en un festival de 5 jours. Danses, parades, musiques et feux d’artifices composent cette joyeuse célébration. La couleur verte y est très présente puisqu’elle symbolise le trèfle de Saint Patrick, mais aussi l’arrivée du printemps, ainsi que les leprechauns (petites créatures imaginaires du folklore irlandais).

 

Vous aimerez peut-être également

Aucun commentaire

Vous pouvez poster un premier commentaire

Laissez un commentaire

Veuillez saisir votre nom. Entrez une adresse Email valide Please enter a message.

%d blogueurs aiment cette page :